Composer un tableau

Auto portrait

Mon élève Sophie vient d'entamer une peinture à l'huile dont le sujet, bien qu'inattendu, illustre parfaitement les bienfaits des lignes de composition.

A la place de la moissonneuse batteuse rituelle, Sophie va peindre une Formule 1 de marque française :

Auto portrait (en cours)

La photo montre bien les lignes sur lesquelles s'appuie la mise en page du sujet.
La voiture reléguée tout en bas de la composition semble prolonger sa course au delà du tableau.
Son inclinaison et le bout hors cadre de la roue ajoutant encore plus de dynamisme à cet effet.

De plus, ce cadrage laisse le champ libre au paysage qui, même s'il est traité de "manière abstraite" propose à notre oeil, profondeur et rythmes.

Tous les éléments qui composeront le tableau achevé ont été dessinés à des endroits bien précis "tracés" en fonction du format de la toile.
C'est la fonction principale de ces fameuses lignes.

Le principe en est simple. Tracer les deux diagonales, les deux médianes et les relier entres-elles. De nouvelles lignes obliques, naîtront et pourront, à leur tour, être reliées aux autres.

Là où les lignes se croisent, elles désignent un point repéré et en parfait rapport avec les proportions de la surface.
C'est en ces points qu'il faut placer les éléments clés du sujet. Ceux vers lesquels on veut attirer le regard par exemple.

Les points peuvent, eux aussi, être reliés entre eux. Ils donneront des lignes pouvant être obliques, horizontales ou verticales.
Très utile pour placer un arbre ou une ligne d'horizon à l'endroit idéal pour l'oeil.

Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ICI !

grenouille

" La suite cet exposé passionnant... Quand le tableau aura un peu avancé (il faut savoir que Sophie peint à la même vitesse qu'Alonso pilote sa voiture) "

Voir la suite :



Commentaires

1 -

trés interessant cette description sur les lignes de construction d'un tableau!
pour la première fois, je m'en suis servi pour un projet, c'est interressant, je ne sais pas, si je fais tout bien, mais je concilie la technique et mon instinct, on verra bien!
bravo à "l'Alonso" de la peinture, l'idée est trés originale!

 


cocole | Le Lundi 23/10/2006 à 21:04 | [^] | Répondre

2 - Technique/instinct

Le rapport technique-instinct, c'est une recherche constante, et je me demande si ce n'est pas l'essentiel! Et vous avez mis le doigt dessus.
Je "cuisine" mon prof, Didier, avec ça. Mais le problème est antérieur à ma pratique de la peinture.
Dans ma profession, l'écriture, c'est la même chose. Mais là, je maîtrise mieux.
Et c'est encore la même chose avec la vie de tous les jours, la méthode pour évoluer et nous construire comme être humain, entre instinct et savoir...

Pour revenir à plus léger, ou à plus sérieux: quand on crée, on crée "magique". La preuve: ma F1, c'est une Renault. J'ai travaillé tout le week-end sur l'arrivée de cette voiture dans ma toile.

Eh ben, après ce week'end, elle est championne du monde des constructeurs! (Je dis cela, moitié sérieux, motié humour OK?)

La peinture ( l'écriture, la musique et les autres...), c'est avant tout de la magie. Comme pour nos ancêtres.

 


Sophie | Le Lundi 23/10/2006 à 22:58 | [^] | Répondre

4 - Re: Technique/instinct

Didier Et vous Sophie ! Ne seriez-vous pas la championne du monde de la prémonition ? Ou bien de la chose magique ?

Pour ma part, je vous ais de peu devancée ou rejointe : Je viens d'acheter une Renault !!!

Ceci dit, il y a des avis très différents sur le style donné à la peinture quand on laisse les lignes en évidence comme nous le faisons quelques fois.
Y en a qui aime... Y en a qui n'aime pas !
J'ai reçu des e-mails à ce sujet.

 


Didier | Le Mardi 24/10/2006 à 16:31 | [^] | Répondre

3 - Lignes chéries

Didier Et oui Cocole, il y a beaucoup d'intérêt à observer l'effet de ces fameuses lignes dans un tableau.
Bien sûr, il ne s'agit pas de rester "collé" à elles.
Sophie a volontairement laissé ses lignes évidentes dans le paysage entourant sa " Formule 1". Dans la page pour François, il y aussi quelques lignes volontairement visibles.
Mes " Danseurs" (dans la galerie) jouent, eux aussi, sur cet effet visuel.

Mais comme je l'ai déjà dit, Tous mes (nos) tableaux reposent sur des lignes... Même le portrait de la poupée ancienne !

Si de ton côté, tu as laissé une part à ton instinct de peindre, en toute logique, ton projet devrait tenir la route avec le tracé de quelques lignes seulement, à condition d'être en rapport avec le format du support.

 


Didier | Le Mardi 24/10/2006 à 16:19 | [^] | Répondre

5 - Re: Lignes chéries

j'ai un projet en tête en ce moment,ma tête se bagarre dans tous les sens pour trouver une composition interressante!
je sens que je cale, et ça me bloque!!!

 


cocole | Le Dimanche 29/10/2006 à 13:47 | [^] | Répondre

6 - Re: Re: Lignes chéries

Didier Si tu le souhaites, je veux bien t'aider.
Mais, il faut que tu m'en dises un peu plus sur ton projet et le format que tu utilise.

 


Didier | Le Dimanche 29/10/2006 à 13:58 | [^] | Répondre

7 - Re: Re: Re: Lignes chéries

merci!
en fait je voulais faire une compo à l'encre avec différents dessins de gainsbourg, portraits, mains, clavier, silhouette, avec pour fondre les différents motifs du noir entre deux
alors, le format, c'est genre rectangle, j'ai bien compris qu'il faut se servir des médianes... mais je ne sais pas si je dois utiliser des les points pour centrer les "motifs" ou les caser dans les triangles???
je ne sais pas si tu comprends ce que je veux dire!
après il faut que je me décide de ce que je vais mettre en premier plan ou faire plusieurs plans égaux, j'arrive pas à me décider...

 


cocole | Le Dimanche 29/10/2006 à 14:08 | [^] | Répondre

8 - Lignes de composition...

Didier

Bonsoir Nicole!

Les deux sont bons, et même les trois : Points, lignes et surfaces... Du moment qu'elles sont "mesurées" en fonction du format.

Une fois tracées, médianes et diagonales (en noires sur le dessin suivant )



On obtient les "lignes rouges" qui quand elles croisent les diagonales, désignent des points, des surfaces ou bien l'endroit  où peut se placer une ligne droite (verticale... pour placer un arbre par exemple.. ou horizontale... pour l'horizon ou le rebord du toit d'une maison ou bien encore la hauteur des yeux pour un portrait).

Mais, bien sur, chaque ligne tracée, génère à son tour d'autres points, d'autres lignes, d'autres surfaces.

En voici l'exemple avec les nouvelles lignes vertes :



A chaque fois, ces lignes, ces points etc... peuvent être le point de départ, d'une infinité d'autres.
Mais, il n'est pas questions de les tracer toutes... Seulement celles dont on a besoin dans notre tableau.

" L'oeil de gainsbourg" par exemple sera à sa place sur un des points (croisement de deux lignes), l'inclinaison de son bras ou les volutes de sa fumée auront plus "d'impact" s'ils s'appuient sur une ligne. Il reste une multitude de possibilités... Les lignes bleues :



L'artiste doit garder sa spontanéité malgré tout. Il choisira les endroits du tableaux qui lui semblent essentiels, mais la trame ainsi composée étant toujours en rapport avec le format du support, sera toujours la bonne.

Il me reste, cependant, encore beaucoup à dire. Les lignes sont aussi des "lignes d'énergie". Le geste du peintre peut s'appuyer sur elles, sans les suivre trait pour trait , mais comme direction de son geste.

Les surfaces et les points c'est pareil !!!

Par contre, ne pas oublier les autres paramètres de la compositions : L'équilibre entre les clairs et les foncés, une couleur et sa complémentaire...

J'espère Nicole que mes explications pourront te faire avancer. Si il reste encore des lacunes... Les commentaires du Blog sont fait pour cela !

 


Didier | Le Lundi 30/10/2006 à 19:00 | [^] | Répondre

9 - Re: Lignes de composition...

merci merci beaucoup pour tes explications!!
je vais être un peu moins paumée!!!
dés que j'ai du temps je m'atelle à cela, et si j'ai un prob, je te redemande
merci de prendre du temps pour moi!!
à bientôt

 


nicole | Le Mardi 31/10/2006 à 12:11 | [^] | Répondre

10 - Cours "en ligne"

Didier

Heureux que, malgré la distance qui nous sépare et grâce à la fée Internet, mes explications te soient utiles.

Tu nous montreras ton travail, dis ?

 


Didier | Le Mardi 31/10/2006 à 12:46 | [^] | Répondre

11 - Oh la la

Nicole,

bon courage celà à l'air balaise Didier ! J'ai jamais essayé ce "truc" ... eeee .... procédé mais ça a l'air sympa mais ça s'adapte davantage a un paysage ou bien est-ce possible avec une scene et des personnages?

fifo

 


fifo | Le Mardi 31/10/2006 à 12:52 | [^] | Répondre

12 - Re: Oh la la

Didier

Tous les tableaux présents sur le blog, sans exception, sont composés grâce à cette méthode (même le portrait de la poupée ancienne).

Par contre, sur les objets cylindriques (ex: bidons, entonnoir) on ne peut pas vraiment tracer de lignes... Mais, le feeling suffit pour les remplacer.

 


Didier | Le Mardi 31/10/2006 à 13:20 | [^] | Répondre

14 - Composer un tableau

Didier

Si le sujet t'intéresse, Solène, lis cet article qui me semble être encore plus parlant :

http://didier-leveille.zevillage.org/news/102.shtml

 


Didier | Le Dimanche 05/11/2006 à 20:59 | [^] | Répondre

15 - des ptites astuces je suis preneuse !

coucou Didier,

tres bon ton article sur l'équilibre des clairs et foncés.... j'aurai procédé comme Sophie j'avoue. merci pour les astuces qui vont me servir.

j'ai reçu mes cours et mes sujets de devoir pour le semestre (sorbonne/cned/ licence arts plastiques) et bien moi je dit que c'est balaise et surtout tres prenant ! me voilà à la recherche du livre "journal du cubisme" par Pierre Daix, c'est a lire pour un de mes devoir sur Picasso, je prie pour que la mediatheque de ma ville l'ai en reserve !!! car j'en ai pas mal a lire et ils ont un certain coût ! à ce rythme je vais vite devenir intelligente .... iiiiiiiiiiiii..... tu et vous pourrez bientôt suivre SUR MON BLOG mes aventures d'étudiante à distance :-)

bisous

 


fifo | Le Mercredi 08/11/2006 à 09:33 | [^] | Répondre

16 - Re: des ptites astuces je suis preneuse !

Didier

Peut-être pourrais-tu les lire sur Internet (économie) !

Pour la méthode pour peindre les valeurs, elle n'est pas neuve. Les Maîtres vénitiens, les Maîtres flamands et les Maîtres d'ailleurs, faisaient déjà comme ça.

Par contre, voilà une astuce qui devrait te servir :

Quand tu souhaites un "renvoi" vers ton Blog, il faut que tu y insères un lien. C'est ce que j'ai fait à ta place dans le commentaire du dessus. Les internautes en cliquant sur "Voir mon Blog"... se retrouvent... sur ton Blog.

C'est très simple à faire.

Quand tu es sur la page d'accueil, cliques sur l'adresse URL de ton Blog.

(http://fifo.neufblog.com/les_creations_de_fifo/) dans la barre d'adresse pour la sélectionner. Appuies sur "Ctrl C" pour la copier dans la mémoire de l'ordinateur.Ensuite, il te suffira d'appuyer sur "Ctrl V" pour la coller là où tu veux faire un lien.

Essaies dans ton prochain commentaire. Copies ton adresse URL et colles-la dans ton texte.

@ plus!

 


Didier | Le Mercredi 08/11/2006 à 19:36 | [^] | Répondre

 

* * * 

Rechercher : 

Raccourcis en images .... (double-clic pour y accéder) 

Le cours prend des vacances.

Vendredi dernier, tous les élèves du cours plus quelques amis se sont retrouvés pour une séance de peinture. Ben oui ! Comme les cours sont suspendus pendant les vacances d'été, nous avons décidé de nous...

Un autre trompe-l'oeil - épisode 8 -

LE CHATON phase 2 : Le pelage du petit chat commence à prendre tournure... Pas facile pourtant de peindre sans modèle, mais il commence à devenir à peu près correct. Avec encore une ou deux séances de...

Fenêtre en trompe l'oeil avec un chat

Et bien voilà, j'ai signé le trompe l'oeil hier. J'ai peint les dernières rayures du chat, ses sourcils et ses moustaches avec un pinceau très fin. J'ai posé les ombres projetées en les appuyant assez...

Les copains d'abord...

Histoire de faire bisquer notre amie Sophie, j'emprunte à Georges Brassens le titre de sa chanson. Comme nous aimons chaque fois le faire, nous nous retrouvons le plus souvent possible entre amis peintres...

Boite aux lettres peinte

Une fois n'est pas coutume, on m'a commandé de peindre une boite aux lettres. Cahier des charges strict : Une face l'Alsace, une face la Bretagne, une face la Normandie et en facade un clin d'oeil au facteur....

Le vieux chêne

J'ai reçu la semaine dernière un courriel de Monsieur Buiatti rempli d'une bonne surprise. J'avais croisé ce monsieur en juillet 2005 car il louait un gîte pas loin de chez moi. Il avait pris quelques...

Les tableaux achevés

Voilà, ayant reçu toutes les photos des toiles terminées, je peux à présent vous faire découvrir les tableaux réalisés dans l'atelier de François. Chacun(e) y a plus ou moins retravaillé depuis ... Celui...

Si je ne... ma buse

Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais il y a quelques semaines j'avais démarré une grande toile . Le tableau (130 x 89) qui n'avait pas d'autre but que de peindre en toute liberté avant de reprendre...

Décor africain

Ouf ! Je suis sur les rotules... Et ce n'est que le premier jour ! Je viens d'entamer un chantier de peinture qui se présente comme un vrai challenge. Je dois décorer les murs d'une pièce en seulement...