Le tableau du mois - 5 -

mai 2010

LE POULAILLER
huile sur toile 41 x 27

(utilisation des tons rabattus)


le poulailler


Commentaires

1 - rabattus

je le vois,
mais se n'est pas encore assimiler dans ma mémoire!
je serai  absente vend prochain au cour de peinture,
j'ai le vernissage de Bretoncelles dont j'expose 4 de mes toiles,
à bientôt,
sylvie

 


Anonyme | Le Lundi 03/05/2010 à 15:57 | [^] | Répondre

3 - Re: rabattus

Didier Bonne chance alors !
J'espère que tes toiles auront du succès.

A bientôt !

 


Didier | Le Mardi 04/05/2010 à 19:33 | [^] | Répondre

2 -

"les tons rabattus", je suppose que ce sont les ombres?
Lorsque je dois "ombrer" une couleur, j'utilise sa couleur complémentaire, mais ombrer un tout... faut -il simplement "foncer" les couleurs présentes ou utiliser aussi toutes les complémentaires..
En fait j'aurais tendance à travailler dans l'autre sens, éclaircir les zones ensoleillées par des lavis successifs..
Je ne l'ai pas encore fait... en fait j'attendais que quelqu'un m'explique..
Peut-être ai-je bien fait de passer vous voir aujourd'hui..
Bonne peinture!

 


ktizeb | Le Mardi 04/05/2010 à 09:51 | [^] | Répondre

4 - Re:

Didier Les tons rabattus (tu fais bien d'y mettre des guillemets car on dit parfois "tons rompus" également ) ne sont pas des tons que l'on fonce (là encore tes guillemets sont les bienvenus.

Pour foncer un ton, on rajoute une couleur foncée comme le noir ou la terre ombre brûlée... ou bien carrément la même couleur en plus foncée... Et elle devient plus foncée

Pour la rabattre, on va chercher plutôt à atténuer son éclat et la meilleure façon de s'y prendre c'est d'y mélanger une légère pointe de sa complémentaire.... Et voilà son éclat rabattu.

Moi je fais une grande différence en foncer une couleur ou bien la rabattre.
La foncer, on la rend plus sombre, la rabattre on la rend plus grise.

Avec des tons chauds, tu rends la lumière et la chaleur.
Avec des tons froids, le contraire.

Les tons rabattus apportent un intermédiaire fort utile pour rendre des paysages urbains par exemple ou bien de mettre un sentiment de nostalgie dans le tableaux.*

Quand on mélange les complémentaires entres-elles en part égale, on obtient une couleur brun kaki très neutre. mais si tu ne mets qu'une légère pointe de complémentaire (par exemple une pointe de bleu-violacé dans du jaune) ta couleur va se griser légèrement, ton jaune restera jaune, mais perdra en éclat.
Sa tonalité sera rabattue.

Dans le tableau du poulailler, si je n'avais fait qu'assombrir, déjà on n'y verrai plus rien et les couleurs ne vibreraient plus. Regardes les éclats de bleu sur la paille.

En mettant la complémentaire dans chacune de mes teintes, je peux rendre le côté ombragé du poulailler sans pour cela obscurcir le tableau.

Donc pour répondre à tes questions :

Oui, c'est à mon avis primordial d'utiliser la complémentaire dans les ombres, l'effet est même "spectaculaire" car cela fait vibrer les couleurs. Peins un arbre au feuillage vert, mets du rouge dedans pour les ombres... Tu verras comme c'est chouette.

Pour ombrer un tout (comme dans le poulailler) Rabattre les tons est aussi la meilleure solution.
Il y a aussi le clair-obscur, mais c'est une autre affaire. Ça ne joue plus sur la tonalité, mais sur la luminosité.

Donc pour résumer, pas besoin d'éclaircir des zones que l'on souhaiterait ensoleillées, même à force de glacis), simplement rabattre les mêmes zones quand on veut les obscurcir.

Merci Ktizeb pour l'ouverture de cette discussion. J'espère qu'elle débouchera sur un réel débat autour de la peinture.
N'hésite pas à en remettre une couche... Çà peut devenir passionnant.

Bonne peinture à toi aussi

 


Didier | Le Mardi 04/05/2010 à 20:17 | [^] | Répondre

5 - Magnifique

Je viens de découvrir votre site, car j'étais à la recherche comment
peindre sur un bidon.. comment le nettoyer, tellement il est ancien et
je suis tombée en admiration sur vos oeuvres... je n'ai pas les mots 
justes pour vous dire l'immense plaisir que j'ai eue à les parcourir.
Je tiens à vous féliciter et je me disais qu'elle grande satisfaction.
quelle émotion vous devez ressentir lorsque votre oeuvre est
terminée... 
Merci pour ce partage... 
Une petite question : Est-il possible de peindre sur le bidon avec
de la peinture à l'eau que j'utilise sur le bois et la pierre, ensuite
je laque ? 
Merci de votre gentillesse.
et belle journée...

 


Clélia | Le Lundi 18/07/2011 à 14:50 | [^] | Répondre

6 - Re: Magnifique

Didier Merci pour tous ces compliments. Ils me touchent beaucoup !

Je suis très heureux que ma peinture vous plaise et comme vous le dites, c'est vrai qu'elle m'apporte de grandes satisfactions.

Je ne sais pas quelle peinture à l'eau vous utilisez, mais pour ma part je ne peins que très rarement les bidons à la peinture à l'eau et quand je le fais, j'utilise une acrylique "Méga-costaude" : L'Acrylévis satin en pot d'un litre. Surtout, j'applique un primer-métal pour que la peinture accroche bien.

Cordialement
D. LEVEILLE

 


Didier | Le Lundi 18/07/2011 à 17:54 | [^] | Répondre

 

* * * 

Rechercher : 

Raccourcis en images .... (double-clic pour y accéder) 

Le cours prend des vacances.

Vendredi dernier, tous les élèves du cours plus quelques amis se sont retrouvés pour une séance de peinture. Ben oui ! Comme les cours sont suspendus pendant les vacances d'été, nous avons décidé de nous...

Un autre trompe-l'oeil - épisode 8 -

LE CHATON phase 2 : Le pelage du petit chat commence à prendre tournure... Pas facile pourtant de peindre sans modèle, mais il commence à devenir à peu près correct. Avec encore une ou deux séances de...

Fenêtre en trompe l'oeil avec un chat

Et bien voilà, j'ai signé le trompe l'oeil hier. J'ai peint les dernières rayures du chat, ses sourcils et ses moustaches avec un pinceau très fin. J'ai posé les ombres projetées en les appuyant assez...

Les copains d'abord...

Histoire de faire bisquer notre amie Sophie, j'emprunte à Georges Brassens le titre de sa chanson. Comme nous aimons chaque fois le faire, nous nous retrouvons le plus souvent possible entre amis peintres...

Boite aux lettres peinte

Une fois n'est pas coutume, on m'a commandé de peindre une boite aux lettres. Cahier des charges strict : Une face l'Alsace, une face la Bretagne, une face la Normandie et en facade un clin d'oeil au facteur....

Le vieux chêne

J'ai reçu la semaine dernière un courriel de Monsieur Buiatti rempli d'une bonne surprise. J'avais croisé ce monsieur en juillet 2005 car il louait un gîte pas loin de chez moi. Il avait pris quelques...

Les tableaux achevés

Voilà, ayant reçu toutes les photos des toiles terminées, je peux à présent vous faire découvrir les tableaux réalisés dans l'atelier de François. Chacun(e) y a plus ou moins retravaillé depuis ... Celui...

Si je ne... ma buse

Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais il y a quelques semaines j'avais démarré une grande toile . Le tableau (130 x 89) qui n'avait pas d'autre but que de peindre en toute liberté avant de reprendre...

Décor africain

Ouf ! Je suis sur les rotules... Et ce n'est que le premier jour ! Je viens d'entamer un chantier de peinture qui se présente comme un vrai challenge. Je dois décorer les murs d'une pièce en seulement...